Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Restez informés | Aller au menu Pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Sorbiers

Recherche

Menu principal

AccueilVie culturelle > La saison culturelleLe cirque poussière

Le cirque poussière

 

Compagnie La Faux Populaire Le Mort aux Dents

Cirque acrobatique et poétique, sous chapiteau

Pôle de la viande, rue Salvador Allende, La Talaudière (sous réserve).

Entre music-hall de poche, opérette et ambiance foraine, Le Cirque Poussière nous entraîne dans un univers surprenant fait de bric et de broc. Les 4 compères enchaînent numéros d’équilibre sur roue, lancers de fourchettes, domptage d’assiettes et séance de coiffure à bicyclette. Julien Candy, artiste inventif et décalé, s’est entouré d’un chanteur lyrique capable de faire toutes sortes de cabrioles sur un vélo, d’une trapéziste qui joue de la trompette et d’une funambule à la langue bien pendue. Sous le chapiteau, un ancien manège tourne sur lui-même comme pour mieux faire valser nos souvenirs d’enfance. Le spectacle puise dans le théâtre, la manipulation d’objets, la musique et la danse afin de rendre ses lettres de noblesse à la candeur des rêves. La prouesse des numéros aériens est magnifiée par des instants d’une grande fraîcheur et d’une profonde poésie. Un véritable enchantement à voir en tribu !

Adultes, ados, enfants à partir de 7 ans Durée 1h20

Plein tarif 14 €, Tarif réduit 10 €, Tarifs enfants (jusqu’à 15 ans) 7 €.

De Julien Candy. Avec Julien Candy, Juliette Christmann, Rachel Schiffer et Hervé Vaysse. Regard extérieur Mickaël le Guen et Benjamin de Matteïs. Création lumière Dominique Maréchal assisté d’Alice Leclerc. Création costumes Solenne Capmas. Régie technique Tom Couillerot. Réalisation des agrès et du manège Romain Giard. Réglage sonore Judicaël Brun. Regard technique Guillaume Quillard et Elza Renoud. Production Laura Croonberg.

En partenariat avec Le centre culturel le Sou de la Talaudière et L’espace culturel La Buire de L’Horme.